Un monde de livres

Fermer la page | Ajuster la taille du texte : A- | A+

LES CATALOGUES

 

Si internet a révolutionné le temps de recherche d'une information et la profondeur de la recherche elle-même, il y aura encore besoin de classer les livres, de les cataloguer pour y mettre de l'ordre. Selon l'adage "trop d'informations tue l'information", pour les livres, laisser la production mondiale s'enrichir uniquement par les moteurs de recherche serait catastrophique à la connaissance car de l'ordre doit canalisé la masse d'informations. L'existence d'un livre ne donne en rien sa pertinence. Les classements dans les sites internet de librairies restent encore trop généraux, ne répondant plus à la quantité d'informations nouvelles que l'on trouve dans les livres dont la croissance de publication ne cesse d'augmenter (celle des ventes au publicest plus difficile en ce moment).

L'on ne cherche pas ici à remettre en circulation des index ou des catalogues en version papier puisque de nouveaux moyens informatiques sont disponsibles, plus souples, peu onéreux et au global largement suffisants. On pourra aller naturellement plus loin que les informations de base pour cataloguer les livres. Les librairies traditionnelles ont leur rayon poésie française, romans policiers, linguistique, littérature française... pour ne prendre que quelques exemples. C'est que la librairie est en fait un livre de livres. Or internet et ses outils associés doit permettre d'aller plus au-delà et de fournir plus d'informations que les critères pré-cités ou ceux techniques (prix, ISBN, éditeur, collection, rayonnage...).

Même si le catalogue papier d'un éditeur est aussi un acte de lecture (ou de pré-lecture), avec des outils avancés que sont les moteurs d'indexation (acrobat, indesign...) chaque livre pourrait être catalogué selon de nouveaux critères, que l'on pourrait bien sûr croiser entre eux pour affiner les recherches :

- livres denses en écriture (sur une échelle par exemple de 1 à 10)
- livres dont les mots les plus souvent cités sont tel et tel mot
- livres qui contiennent au moins x% d'illustration
- livres avec des nom, des prénoms définis, par genre (féminins ou masculins, peu importe) , etc.
- livres suivant un possible niveau de difficulté (richesse du nombre de mots, longueur moyenne des phrases...)

Cataloguer ici reviendrait à indexer, à "méta-indexer" mais notre idée est d'aller au-delà : définir des grandes catégories de catalogue pour répondre à des définitions de livres et non à la pratique informatique d'indexation technique du contenu des livres. En d'autres termes, comment répertorier les livres (et revues) à l'ère du numérique pour en assurer une plus grande diffusion et une plus grande circulation (sites marchands, échanges, bibliothèques).

Il faudrait aussi dresser un catalogue des catalogues disponibles (nous ne faisons pas ici référence au fameux paradoxe qui dit "le catalogue des catalogues se contient-il lui-même") et le faire évoluer pour répondre aux demandes des lecteurs. Nous pensons que plus les lecteurs s'approcheront de leurs souhaits de lecture, plus ils liront, et plus le livre se portera mieux (nous évoquons ici les livres papier, ceux de notre culture historique. Laissons aux siècles à venir dire si la culture numérique est un patrimoine historique ou "mémorable" c'est-à-dire rentrant dans la mémoire collective).